Ce site animé par le collectif DAMNed, est  consacré à  l'univers du compositeur et videostuffer fort mystérieusement disparu ed.cleaner (Paris, France vers 1988-200?)

 

 


00
pochette album ed.cleaner videos par Ed Cleaner
infos icon
ed (the story)

[03:45]
titre instrumental
lire la video
play video
free download
séparateur

mar.

07

oct.

2008

ιν μεμοριαμ εδ.χλεανερ (in memoriam ed.cleaner)

Lire la suite

lun.

06

oct.

2008

un requiem pour ed.cleaner

Le parcours terrestre de ed.cleaner s'est achevé brutalement dans un village normand, le jour de  Pâques 2003. Ce soir-là, alors que le musicien s'apprêtait une nouvelle fois à pratiquer l'un des rituels symboliques mystérieux et bruyants dont personne n'a jusqu'alors véritablement percé ni l'origine ni le but, il fut violemment agressé sur scène par un illuminé.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

06

oct.

2008

à propos de ed.cleaner (mise au point du collectif DAMNed)

Qu'est-il advenu de ed.cleaner depuis sa mystérieuse disparition?

Personne n'en sait rien!

Mais le collectif DAMNed, composé de ses proches collaborateurs et amis, tient à démentir certaines rumeurs persistantes le concernant… D'où la publication de cette mise au point.

Lire la suite 0 commentaires

sam.

06

oct.

2007

Nous ne sommes pas seuls dans l'Univers! DOSSIER EXCLUSIF OBSERVER

Lire la suite 0 commentaires

                          DAMNed

Collectif DAMNed *
janvier 2008

*Diffusion Automatique des Musiques Nébuleuses de ed                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site est un clone élaboré du site originel http://ed.cleaner.free.fr, seul site officiel dédié à la mémoire de ed.cleaner, ce musicien et vidéaste disparu mystérieusement le 19 avril 2003, après avoir produit 8 albums oscillant entre electro, cold-wave trip-hop et world music de 1998 jusqu'à cette date. Il a également réalisé une trentaine de perfomances musicales et multimedia sur la même période quelques musiques de courts-métrages et des heures de vidéo.

Le collectif DAMNed, animé par ghøst - qui fut l'ingénieur du son de ed. cleaner- s'efforce depuis d'entretenir sa mémoire et de diffuser sa musique.


   articleed.cleaner  Mise au point

    texte du collectif DAMNed  
Ce site est dédié à la mémoire d'ed.cleaner, ce musicien et vidéaste disparu mystérieusement en avril 2003, après avoir produit 8 albums oscillant entre electro, cold-wave trip-hop et world music de 1998 jusqu'à sa disparition. Il a également réalisé une vingtaine de perfomances musicales et multimedia sur la même période quelques musiques de courts-métrages et des heures de vidéo.

 

 

 


lire la suite
lire la suite


     articleed.cleanerSorti de nulle part pour retourner au néant ?
               Un requiem pour ed.cleaner
                 
texte de ghost, ingénieur du son d'ed.cleaner

Le parcours terrestre d'ed.cleaner s'est achevé brutalement dans un village normand, le jour de  Pâques 2003. Ce soir-là, alors que le musicien s'apprêtait une nouvelle fois à pratiquer l'un des rituels symboliques mystérieux et bruyants dont personne n'a jusqu'alors véritablement perçé ni l'origine ni le but, il fut violemment agressé sur scène par un illuminé.   

lire la suite
lire la suite

 


      videoed.cleaner"Alors ed, dis-nous: pourquoi tout ça?"
            (ed.cleaner s'équipe avant une performance en juillet 2000)
                 video réalisée par Chris Morin, qui a capté le show d'ed.cleaner à l'Abracadabar de Paris ce soir-là, le 27 juillet 2000.

   (Il faisait beau et chaud).
"Alors, ed! Pourquoi tout ça?  Pourquoi ce maquillage, cette panoplie? Pourquoi ce show? Ce soir-là, ed était d'humeur badine et se laisse aller à nous exposer le fonde de sa démarche artistique (encore qu'il aurait tout simplement refusé cette expression). À voir car c'est la seule fois qu'il s'est exprimé sur le sujet.  
lire la suite

articlevideoed.cleaner“Les ouizi-ouizi, c'est quoi ça déjà?“                                                        calligramme
               
texte et  video au sujet des WYSIWYGs, boucles d'images projetées par ed.cleaner lors de ses interventions de videostuffing



WYSIWYG est à l'origine un terme informatique qui désigne la capacité des programmes à présenter à l'utilisateur une interface lui montrant aussi exactement que possible le résultat final. C'est l'acronyme anglais (pour ceux qui ne savent pas, SNCF ou UMP sont des acronymes) de What You See is What You Get ce qui signifie à peu près littéralement ce-que-vous-voyez-est-ce-que-vous-obtenez. Vous voyez? Non? Alors voici un exemple.



lire la suite
lire la suite





















 

home audio video textes liens presse bio

 

article
       Mise au point

            par le collectif DAMNed

Ce site est un clone élaboré du site originel http://ed.cleaner.free.fr,  seul site officiel dédié à la mémoire d'ed.cleaner, ce musicien et vidéaste disparu mystérieusement le 19 avril 2003, après avoir produit 8 albums oscillant entre electro, cold-wave trip-hop et world music de 1998 jusqu'à cette date. Il a également réalisé une trentaine de perfomances musicales et multimedia sur la même période quelques musiques de courts-métrages et des heures de vidéo.

Nous, ses amis et compagnons qui l'avons accompagné à titre divers dans cette aventure, avons maintes fois évoqué ensemble le bon vieux temps où nous l'aidions à mettre des claques sonores et visuelles, dans une indifférence quasi-générale, lors de performances coup-de-poing souvent improvisées. C'est ainsi qu'est né ce site, dans une optique un peu nostalgique, et avec la volonté de faire découvrir à tous ceux qui n'en ont pas eu l'occasion à l'époque - c'est-à-dire tout le monde ou à peu près- l'univers étrange et la musique déroutante d'ed.cleaner. Tour à tour envoutante, irritante, agressive, prise de tête et, soudain, pleine d'une sérénité mélancolique.

Sur scène, son opiniatreté et un jusqu'au-boutisme qui forçait l'admiration, l'aidèrent une ou deux fois, par hasard, à déplacer quelques montagnes. Mais  sans que personne ne s'en aperçoive sur le moment.

Aujourd'hui, certains shows mémorables subsistent pourtant encore dans l'esprit des quelques initiés, qui eurent l'occasion d'assister à ses performances dans des salles très intimes. "Je leur ai bien mis des papillottes dans les yeux?" nous demandait-il en sortant de scène avec un grand sourire un peu inquiet.Entre le punk et le clown blanc, bidouilleur évoluant éternellement sur le fil du rasoir et se plaçant avec délice en situation de danger scénique maximal, nous avions parfois peur pour lui. Ses interventions n'étaient pas toujours comprises, souvent mal interprêtées. Tant de préparation pour prendre des coups. Tant de rage pour tenter le diable avec des moyens dérisoires. Pour lui, c'était la seule façon de "provoquer la grâce", comme il disait, ajoutant aussitôt "et puis le ridicule n'a jamais tué personne…" Peut-être que si, finalement.

Même ceux qui étaient présents sur place ne sauront sans doute jamais ce qui s'est passé lors de son ultime show, le 19 avril 2003 dans un village normand. Nul ne l'a revu depuis. Mais nous  garderons en tout cas de notre ami un souvenir bien différent du portrait qu'en a dressé le journal Observer en 2006, lorsque son nom fut associé à une invraisemblable histoire de complot galactique contre l'humanité.

Le jugement de la majorité d'entre nous sur cette affaire se résume en un mot: BULLSHIT!

Mais nous doutons un peu tout de même (on ne sait jamais avec ed…)

D'autant que, depuis quelques temps, le Collectif DAMNed reçoit des e-mails qui contiennent en pièces jointes des morceaux de musique inédits et des vidéos. Nous ne sommes pas en mesure de déterminer la provenance de ces mails qui émanent tous de l'adresse énigmatique "ed@navguild.zo", mais nous sommes tous obligés de constater à l'écoute que cela sonne bien comme du ed.cleaner.

D'autres ont enquêté en parallèle et nous avons finalement décidé de mettre en ligne la copie du site de l'Observer réalisée en octobre 2006, auquel nous vous donnons accès en cliquant ici.
Nous tenons cependant à préciser que ce magazine que tout le monde s'accordait à considérer jusqu'alors comme "sérieux", connaissait à cette époque d'importantes difficultés financières qui l'ont finalement amené à cesser de paraître peu après ce scoop retentissant. "L'affaire du complot galactique " n'a finalement pas convaincu grand monde. Tout a toujours été démenti, et aucune preuve tangible n'a jamais été fournie pour étayer  cette invraisemblable histoire. Les journalistes ayant mené l'enquête ont, quant à eux, tous deux trouvé la mort au cours de reportages en Irak et Afghanistan, en novembre 2006 et janvier 2007.

Nous vous invitons donc surtout  à découvrir les musiques, videos, textes et performances d'ed.cleaner.
Bon voyage!
Keep the Spirit alive!

DAMNedCollectif DAMNed *
janvier 2008
*Diffusion Automatique des Musiques Nébuleuses de ed

 

 
 
 menu sommaire top page  précédent article next     
 
 
home audio video textes liens presse bio

 

    articleSorti de nulle part pour retourner au néant ?
       Un requiem pour ed.cleaner

            par ghost, ingénieur du son d'ed.cleaner

ed.cleanerLe parcours terrestre d'ed.cleaner s'est achevé brutalement dans un village normand, le jour de  Pâques 2003. Ce soir-là, alors que le musicien s'apprêtait une nouvelle fois à pratiquer l'un des rituels symboliques mystérieux et bruyants dont personne n'a jusqu'alors véritablement perçé ni l'origine ni le but, il fut violemment agressé sur scène par un illuminé. Les motivations réelles de ce dernier ne furent jamais véritablement établies. Il disparut dans le bocage normand.
 
 
Quoiqu'il en soit, peu après l'incident, un déluge de fer et de feu s'abattit sur scène et ed.cleaner disparut. Le ciel lui était finalement tombé sur la tête: nul n'entendit plus jamais la voix qui prétendait venir des confins de notre galaxie.
 
Qu'est-il devenu? Que reste-t-il de ce parcours terrestre chaotique autant qu'impromptu ? Quelles traces laisse derrière lui le navigateur de second échelon ed.cleaner, comme il aimait à se présenter?
   
 
   ed grave
    Le monument à la mémoire d'ed.cleaner,
    près de Chisnau (Moldavie)
 
Quelques actes de bravoure inconsidérée et inutile? Des flashes dans la mémoire embrumée de rares teufeurs vieillissants ? Des images trafiquées, ambigües, sur-interprêtées par des consommateurs culturels en quête de sens ? Des sons crachotants comme des 78 tours de marché aux puces à l'heure de la haute définition… Un grand cri dans la nuit.
 
Bien peu de choses en somme. 
Ah si, une peut-être… Si l'on en a l'envie, le temps et la curiosité, la devise d'une organisation mystérieuse dont se réclamait ed.cleaner, la guilde des navigateurs, fournit sans doute une clé intéressante:
 
Keep the Spirit alive!

Garder l'esprit en vie, même lorsque l'on a définitivement quitté la planète, c'est très humain quand on y réfléchit. Et c'est justement ce que s'efforce de faire ce site, en vous permettant de découvrir librement la musique, les vidéos, les textes et bien d'autres choses à propos d'ed.cleaner et son univers. Parti de nulle part pour retourner au néant? Peut-être. Mais si vous êtes prêt à tenter le coup, le voyage pourrait bien vous mener beaucoup plus loin que vous ne le pensez. Au-delà même de la galaxie.
Prêt pour le départ?

ghost
décembre 2008



                                                          gogo!
 
 

 
 menu sommaire top page  précédent article next     


 

 
    videoed.cleaner"Alors ed, dis-nous: pourquoi tout ça?"
            (ed.cleaner s'équipe avant une performance en juillet 2000)

Laissons parler les images…

interview réalisée à l'arrachée par le Maestro Chris Morin,
 le 27 juillet 2000 à l'Abracadabar de Paris


menu sommaire top page précédent article next  





home audio video textes liens presse bio


articlevideoed.cleaner“Les ouizi-ouizi, c'est quoi ça déjà?“                                                        
               texte et  video au sujet des WYSIWYGs, boucles d'images projetées par ed.cleaner lors de ses interventions de videostuffing


WYSIWYG est à l'origine un terme informatique qui désigne la capacité des programmes à présenter à l'utilisateur une interface lui montrant aussi exactement que possible le résultat final. C'est l'acronyme anglais (pour ceux qui ne savent pas, SNCF ou UMP sont des acronymes) de What You See is What You Get ce qui signifie à peu près littéralement ce-que-vous-voyez-est-ce-que-vous-obtenez. Vous voyez? Non? Alors voici un petit exemple.

calligramme


menu sommaire top page précédent article next